APPLI POUR LES PROS

> A NE PAS RATER !

SECURI+

 

Selon le journal "En toute sécurité", Securitas à décidé de quitter l'USP ... mais ne signera pas non plus au sein du SNES ...

A priori Securitas soutiendrais un syndicat "unifié" ...

Cela est un énième rebondissement suite à la dénonciation de l'accord sur les métiers repères ... qui a peut-être été décidé unilatéralement par Securitas, sans concertation des adhérents de l'USP, d'où un gros malaise au sein de ce syndicat.

De plus, selon des sources, l'USP serais sur le point de faire machine arrière sur cette dénonciation des métiers repères, pour revenir au point de départ ...

Le fait que la plus grande société de sécurité en France (plus de 15 000 salariés !) ne soit plus affilié à l'USP ou au SNES, est un coup dur porté au syndicalisme patronal. En effet, la représentativité du monde de la sécurité privée, SANS Securitas, c'est comme-ci on discutait de l'avenir de la grande distribution sans associé Carrefour ou Leclerc !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K
Simple questions. ... le fait que securitas fait cela ; sa a quel incidence à propos des employés de securitas ?
Répondre
C
toute ses grosses entreprises comme cette là citer voit déjà au départ leur intérêt avant celui des PME.
Répondre
B
Concernant le retour de l'USP sur sa dénonciation de accord c'est qu'ils veulent couper l'herbe sous le pied du SNES et de son accord dont ils ne veulent surtout pas.
Répondre
L
donc vive les syndicats c'est l'image de la France dans toutes les métiers
Répondre
8
effectivement !
C
Vous pensez au grosse entreprise c'est bien et les petites PME vous en faites quoi !
Répondre