Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

3 mars 2014 1 03 /03 /mars /2014 11:00

Ce décret désigne la sécurité privée comme un acteur concourant à la sécurité publique !

 

 

*****************************************

 

Objet : création d'un délégué aux coopérations de sécurité au sein du ministère de l'intérieur.

Ce délégué sera certainement Mr Blanchou JL.

 

Le décret crée au ministère de l'intérieur un délégué aux coopérations de sécurité chargé de conduire le dialogue entre les services concernés du ministère et les acteurs concourant à la sécurité publique. Il peut être consulté pour l'élaboration de normes dans son champ de compétences. Il peut également être amené à représenter le ministre de l'intérieur au sein de diverses instances dans son domaine d'attribution.

 

Pour l'exercice de ses missions, le délégué aux coopérations de sécurité peut faire appel à l'ensemble des services placés sous l'autorité du ministre de l'intérieur, à l'exclusion des services d'inspection.

 

 

A quoi sert ce délégué ?

- dialogue entre les services concernés du ministère de l'intérieur et les acteurs concourant à la sécurité publique, notamment les représentants des polices municipales et du secteur de la sécurité privée.

- dialogue avec les professions et secteurs d'activité particulièrement exposés à la délinquance.

 

Il participe à des actions de communication à destination des professionnels des secteurs relevant de son champ d'attribution.


Il a un rôle d'impulsion et de coordination des actions visant à développer les coopérations administratives, techniques et opérationnelles avec ces partenaires.

 

Délégué aux coopérations de sécurité et la sécurité privée

Le délégué aux coopérations de sécurité est consulté lors de l'élaboration des normes applicables aux polices municipales, aux entreprises de sécurité privée.

 

 

Délégué aux coopérations de sécurité et vidéoprotection

Le délégué aux coopérations de sécurité est consulté lors de l'élaboration des normes applicable aux dispositifs de vidéoprotection de voie publique.


Le délégué aux coopérations de sécurité assure l'instruction et le suivi des dossiers de financement des dispositifs de vidéoprotection de voie publique.

 

 

Source: http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?dateTexte=&categorieLien=id&cidTexte=JORFTEXT000028665331&fastPos=5&fastReqId=896673759&oldAction=rechExpTexteJorf

Partager cet article

commentaires

Cool 04/03/2014 19:12


Dans le genre, on ne peut pas faire plus incompétent que ce Décret.

Sur le futur responsable, et dans le cas où il s'agirait de J.L BLANCHOU, laisser moi rire.

Ce dernier n'a jamais arrivé à faire quelque chose de positif pour la sécurité privée en trois ans de présence à la tête du CNAPS.

Ce préfet mis "hors cadre", ancien responsable des aéroports de Paris, condamné en Correctionnel en 2010, pour mi en danger de la vie d'autrui, et délit de fuite, se verrait
responsable d'une quelconque coordination entre la polices municipale, et la sécurité privée. J'aimerais que l'on m'explique la relation entre les deux ? ...

Entend qu'ancien APJ de Gendarmerie, j'ai un problème de compréhension ! ...