Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 11:54

Constitution de la «FÉDÉRATION FRANCAISE des ACTEURS de FORMATION en SÉCURITÉ»
La FFAFOS 

 

Pourquoi ? Comment ?

 

Rassembler autour d’une structure fédérale tous les acteurs de la formation en sécurité afin qu’ils puissent ensemble
s’exprimer dans le respect de leur diversité mais par souci d’efficacité, d’une même voix forte. C’est l’objectif même du lancement de la FFAFOS avec plusieurs membres fondateurs bien au-delà de l’UNAFOS elle même, seulement initiatrice. La Fédération est volontairement largement ouverte afin de répondre des manières les plus constructives, objectives et pragmatiques aux enjeux de la profession.


Une volonté partagée de rassembler tous les acteurs engagés de la formation en sécurité privée : associations spécialisées et indépendantes, syndicats patronaux, grandes organisations et institutions ou partenaires.

 

Il n’y a aucune volonté hégémonique dans notre démarche. Chacun gardera pleinement sa légitimité et ses spécificités. Notre confrère le SNOFOPS doit nous rejoindre et nous nous en félicitons d'avance. Nous disposerons ainsi d’une force de représentativité commune indispensable pour la reconnaissance et le développement des métiers de la formation en sécurité, d’un interlocuteur globalisé et non pas unique, reconnu par l’ensemble des professionnels de la sécurité privée.


Cooptés par les membres fondateurs, les acteurs de la formation en sécurité privée qui souhaiteront rejoindre la Fédération Nationale devront avoir une représentativité reconnue et une activité significative, liées étroitement à la formation des personnels de prévention et de sécurité : associations de formateurs par exemple. Le but même de cet élargissement au delà des seules structures patronales et professionnelles rassemblant les organismes de formation est de permettre y compris aux opérateurs structurant du métier (financeurs notamment comme les OPCA), de s’impliquer dans une chaîne solidaire qui doit déboucher, ne l’oublions jamais, sur la mise à l’emploi et la professionnalisation exigeante de tout un métier. Ce dialogue constructif devra aussi être visionnaire et devra donc y compris s’ouvrir au-delà des frontières, à ceux en Europe et à l’international au travers d’organisation représentatives comme bien sûr la CoESS que nous allons solliciter.

 

Notre première ambition vise à nous imposer par la qualité de nos initiatives comme la structure privilégiée dans les échanges avec la branche et les pouvoirs publics : aux premiers rangs desquels notamment la Délégation Interministérielle à la Sécurité Privée, le CNAPS, la DLPAJ, la CPNEFP, les organisations de branche, Opcalia, Pôle Emploi ….

 

La FFAFOS aura pour mission d’accompagner sur les problématiques de la formation tous les professionnels de la sécurité privée, dans leurs démarches d’évaluation et de formation de leurs personnels, pour une meilleure qualité, compétence, savoirfaire, compétitivité. Pour réussir cela, il était devenu indispensable de mettre en place un facilitateur, un accélérateur, un rassembleur de toutes les énergies et les bonnes volontés.

Nous ne prendrons la place de personne mais bien au contraire la FFAFOS donnera à la parole et aux actions de tous plus de cohérence, de poids, d’écoute, d’efficacité pour réussir ensemble et faire avancer le métier dans l’intérêt général. Ce n’est pas un hasard si des grands acteurs de la formation comme par exemple l’AFPA nous accompagnent déjà. Mais, nous n’en resterons pas là.

 

Et notre première initiative vise à encore et encore à alerter le CNAPS sur les délais considérables de remises de cartes professionnelles provisoires par les CIAC qui freinent les entrées en formation préalable obligatoire sans parler des mises à l’emploi... Cette situation reste dramatique et il faut absolument que le CNAPS agisse y compris sur les Préfectures qui instruisent encore car ce n’est pas acceptable !

 

La FFAFOS prendra régulièrement ainsi la parole toujours pour défendre la profession dans l’intérêt général de nos métiers, des entreprises, des salariés et des stagiaires futurs salariés dans leur ensemble.


Un point positif à noter tout de même : le CQP APS version 1 va passer à 140 heures minimum en octobre prochain dans sa version 2, repoussée de quelques mois à peine puisqu'il était initialement prévu son arrêt en juin.C’est là une avancée dont il faut se féliciter et que nous réclamions depuis les débuts du CQP !

 

 

+ d'information:

http://www.e-snes.org/i_zip/communique_ffafos.pdf

Partager cet article

commentaires

Y 07/06/2012 00:19


Je suis d'accord avec vous, se battre est fatiguant, sur le terrain je le vois tous les jours en sureté ou securité incendie, et je parle pas des cyno que je connais peu, mais hennaf sera vous
répondre , il est reconnu en bretagne pour son sérieux.


Cordialement

Sébastien labiausse 06/06/2012 22:48


désolé pour les fautes de frappes et l'orthographe.


Se battre est fatiguant :-)

sébastien labiausse 06/06/2012 22:45


Il est sur que je et ne sommes pas formateur, je viens de recevoir un courrier du CNAPS via un salarié de securitas, qui est explicite, nous étions aussi présent pour le premier championnat de
France des agents de sécurité cynophiles, npous et je ne suis pas formateur dans ces corps de métiers, nous sommes par contre receptifs à toute avancée dans ces corps de métiers mal reconnus et
incomprit.

Yves GODIER 06/06/2012 08:35


Et là çà te va sébastien, t'a pas du beaucoup chercher vu qui y a toujours les 4-5 même pélos qui interviennent sur les forums....(pour ma part j'interviens que ici, parceque ici on nous donne
tout)


Le problème c'est que ce n'est plus devenu un débat d'idée, mais un débat de CV "regarde la mienne est plus grosse" "ouai mais toi t'y connais rien alors que moi l'état fait appel a moi " etc
etc.....


Moi je n'irai pas vérifier ce que tu fait dans ta vie professionnel pour te le mettre dans la gueulle le jour ou tu ira ecrire une anerie.


Internet c'est la démocratie qui doit primer, et non la dictature électronique


J'ai le droit de pas être d'accord avec les méthodes de DavidB quitte a me "ridiculiser" comme il écrit, et franchement en region bretagne quand nous echangeons a ces sujets importants des
professionnels du secteur, ils sont paumés et malheureusement n'attendent rien des autres (a part les grosses boites qui font leur travail de sape)


Qu'on m'attaque moi pour des raisons complétements inutile ou puérile, là je puis au moins partir parfois dans l'ironie même si l'humour ne fait pas partie du champ de spectre de notre ami.


Bien a toi


 


Pour David B > Injure et menace comme d'habitude a bout d'argument > CQFD


Post clos pour moi, on disait quoi déja sur l'unafos et le création d'une fédération inutile déja?


Ah oui c'est çà......


 

Sébastien labiausse 05/06/2012 22:21


Quand on à pas le cran de dire son nom et de surnommer "y" il vaut mieux s'effacer, pour les autres grand bravo, au moins on sait que il y-a un manque de reconnaissance de nos métiers qui sont
différents mais complémentaires.