Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 09:00

Dans les premières années du siècle, l’administration pénitentiaire a été confrontée à des difficultés majeures mettant en cause la sécurité de ses établissements. L’institution a su analyser ces dérives et conduire une réforme drastique afin de mettre en place une nouvelle approche et de nouvelles mesures en matière de politique sécuritaire. Un travail de fond réalisé par cette administration méconnue mais dont l’existence est indispensable à notre société. Enjeux et état des lieux avec Francis Le Gallou, sous-directeur de l’organisation et du fonctionnement des services déconcentrés de l’administration pénitentiaire.

 

Extrait:

Comment la sécurité est-elle assurée ? Par qui : prestataire de sécurité, agents internes, vidéosurveillance ?

Par la loi de novembre 2009, la sécurité est de la responsabilité de l’administration pénitentiaire ; ce sont les surveillants qui doivent l’assurer sous les ordres des directeurs et chefs d’établissement. L’article 12 de cette loi indique : “Les personnels de surveillance de l’administration pénitentiaire constituent, sous l’autorité des personnels de direction, l’une des forces dont dispose l’État pour assurer la sécurité intérieure.” Par ailleurs les établissements pénitentiaires sont équipés de vidéosurveillance, de détecteurs de présence et de différents systèmes permettant de détecter l’intrusion d’individus de matériel ici.

 

Le reste de l'article: http://usp-securite.org/Dans-les-coulisses-de-l.html

Partager cet article

commentaires

James Lawson 09/04/2013 12:18


Il me semble que nous avons ici un secteur qui sera à nous d'ici peu...


Dans le monde de la sécurité nous n'avons qu'à suivre ce que font les voisins d'outre manche pour comprendre ce qui nous
attend.


Je prends comme exemple la vidéoprotection (la France a pris du retard en se moquant de ses cousins Britanniques, mais
aujourd'hui fait son mieux pour les rattraper...).


Puis les sociétés militaires privées... idem! La France a de nouveau raté le train...


Il y a quelques années la France a rejeté le concept de "neighborhood watch" ! Aujourd'hui en Provence (et sans doute
bientôt au capitale) nous évoquons le "voisin vigilant"...


A chaque fois que les anglo-saxons introduit un nouveau marché, le reste de l'Europe s'aligne peu de temps après...


Il se trouve que les Britanniques font des expériences avec les prisons privés depuis un moment... préparons nous à suivre
l'exemple!


Je me permettrai même de dire que les agents des services de douane peuvent se préparer eux aussi pour les changements dans pas
si long temps... Les compagnies aériennes elles mêmes ne leurs font plus confiance. Aujourd'hui les "profileurs" se trouvent aux salles d'embarquements à contrôler minutieusement les passeports
des voyageurs. Le pas de la salle d'embarquement jusqu'au point de contrôle de la douane est tout facile à prendre... il s'agit d'un contrôle/filtration des personnes qui veulent accéder un
espace privé…


Espace privé... sécurité privée...

Y 08/04/2013 11:13


Un secteur qu'il connaissent bien pour être présents des deux côtés du mirroir.....


Je sort? >>>>