Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

26 avril 2013 5 26 /04 /avril /2013 09:00

Le secteur est en pleine expansion, et les pouvoirs publics, qui délèguent de plus en plus de fonctions, ont intérêt à ce que le privé soit «propre». Un organisme est chargé de faire le ménage: le Cnaps. Il vient de rendre son rapport d'activités 2012. 

 

"Jy ai cru, j'ai voulu faire carrière dans ce métier, ça me plaisait d'être un complément aux missions de la police et des pompiers. Mais ça ne sert à rien de faire des études supérieures, vous devenez gênant quand vous en savez trop sur vos droits.»

Sabine[1] a quitté son emploi de dessinatrice en construction mécanique il y a huit ans, gravissant les échelons jusqu'à obtenir l'équivalent d'un bac+5 dans le secteur de la sécurité privée.

 

Le reste de l'article: http://www.slate.fr/story/71361/securite-privee

 

Partager cet article

Publié par 83-629 - dans Revue de Presse
commenter cet article

commentaires

sémaphore 29/04/2013 00:51


très intéressant article, il mentionne l'idée de vérifier les candidats à l'embauche. Mais le "moonlighting" existe depuis plusieurs années en France, au risque d'accroître les conflits
d'intérêts entre policiers le jour, agents de sécurité la nuit..


Il semblerait qu'avec ces nouveaux contrôles plus stricts, ne subsistent que les plus grandes entreprises du secteur...

COQUOZ 28/04/2013 18:25


Bonjour, je pose une question afin d'ouvrir un débat et avoir ensuite les informations nécessaires pour améliorer la formation:


Actuellement  doit on enseigner une méthode GTPI ou de self defense professionnelle pour que tous les agents de sécurité et de sûreté puissent se défendre ou interpeller des individus dans
de bonnes conditions c'est à dire ( leur apprendre une méthode de défense et d'appréhension qui évitera les dérives) rajouter cette option au référentiel y compris les différentes formes de
palpations ?