Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 07:00

Le SNES, de source avisée,   commence à être "agacé" contre le lobby de puissants groupes qui, sous diverses formes (USP/ANAPS), ont leurs entrées au ministère de l'intérieur, entrées fermées (selon cette même source) aux représentants de milliers d'entrepreneurs. En effet, ces milliers d'entrepreneurs n'obtiendraient aucune reconnaissance sauf à courber l'échine devant les géants, leur influence et leurs réseaux.

Le SNES va semble-t-il taper du poing sur la table contre les "conseillers" mal informés du ministère de l'intérieur. Seule la DISP semble bien jouer le jeu, et considère autant le SNES que l'USP.

Combat Paris contre Province ?
France profonde vs l’establishment parisien

Comme le disait M. Ferrero dans la genèse du Conseil National des Activités Privées de Sécurité du CNAPS par M. OCQUETEAU:

Quand j’ai vu les méandres de la politique et comment ça se passait, moi qui suis Savoyard, c’est incroyable ! C’est incroyable, et puis, il y a deux mondes. Vous avez Paris, et vous avez la France… Et ça c’est triste, et ça c’est triste ! (Entretien Michel Ferrero, 11 juillet 2012).

L'interview avant le congrès du 27 juin 2013 est très "incisive" !

Quelques extraits de l'interview de M. Ferrero (SNES), qui sont clairement des attaques envoyées contre la cible USP / ANAPS:

- Où est la cohérence, l’unité tant vantée, soit disant incontournable au point qu’il était inconcevable,
rétrograde de ne pas en être ?
Mais, comment pourrait-il en être autrement alors que tous les observateurs objectifs constatent que l’USP, pourtant simple membre de l’ANAPS, ne cesse d’étendre ses pôles à tout va, au-delà même de la sécurité… et s’affiche ouvertement par là même comme concurrent systématique de l’ANAPS elle-même et donc de ses membres… Diviser pour mieux régner ?

 - Parlons vrai, n’ayons pas peur de notre ombre et des réactions des réseaux ou de telles ou telles personnalités qui ont porté sur les fonds baptismaux une ANAPS tout autre que celle que l’on voit aujourd’hui … Nous le déplorons.

- Sous prétexte de sécurité globale on ne peut dans un syndicat patronal de la surveillance humaine vouloir tout régenter. Qui trop embrasse mal étreint !

- nous ne comprendrions certainement pas qu’un ministère parfaitement habitué à gérer avec ses fonctionnaires un dialogue avec un nombre considérable d’organisations syndicales privilégie avec la sécurité privée un dialogue exclusif et privilégié.

- En ce qui concerne l’instauration de convention de coordination avec les forces de l’ordre, je suis beaucoup plus optimiste. Je pense que cela figurera dans le texte final puisqu’il s’agit bel et bien de renforcer la coproduction de sécurité générale.
Mais là aussi, nous ne comprenons absolument pas la position prise par nos confrères de l’USP et relayée par l’ANAPS mais peut-être pas partagée par tous ses membres ?!

 
L'USP et le SNES: Cela sent la poudre !

Partager cet article

commentaires

jedi35 26/06/2013 11:43


Pardon...


 


"ça détend""

jedi35 26/06/2013 11:08


Il s'agit des échanges des politesses "amicaux" entre "posteurs", qui selon le sujet et l'humeur, amusent, agacent ou irritent... dont certains récents qui voudraient être blessants, en plus... Y
et DavidB sont dans un bateau, le retour de la revanche 2...


Ca détent !

jedi35 26/06/2013 10:41


Ce qui n'est pas faux ! La crédibilité d'un commentaire est dans la fond et la forme. La maîtrise écrite et parlée de la langue n'est-elle pas un prérequis à l'entrée en formation initiale ( CQP
APS, SSIAP 1 ) ? Retranscription en main-courante et échanges radio pour certains, se servir des gâteries sucrées salées pour d'autres via les sites et blogs dédiés.


Quant à la crédibilité face aux institutionnels et aux médias... aîe...


+1 donc.


 

83-629 26/06/2013 10:50



Ce qui n'est pas faux ! La crédibilité d'un commentaire est dans la fond et la forme


Je suis également de votre avis, j'ai la facheuse tendance à ne jamais me relire ... ni à faire l'effort d'un "minima"(corrcteur automatique, etc ..)


 


se servir des gâteries sucrées salées pour d'autres via les sites et blogs dédiés ?


là je ne comprend pas bien



DavidB 26/06/2013 09:26


Alors pourquoi s'interesser à la médiation si ce n'est par interet?


Petit à petit... l'oiseau fait son nid

DavidB 26/06/2013 08:50


Le loup est dans la bergerie... dénoncé par d'autre prédateurs!
Pour info, je ne sais pas si elle a déjà été diffusée sur votre Bloge, l'USP à créé dernièrement un partenariat avec "réseau des villes correspondants de nuit et médiation sociale". Une lettre à
même été adressée aux maires.


Je doute du fait que "réseau des villes correspondants de nuit et médiation sociale" ne soit informé des véritables motivations de l'USP....

83-629 26/06/2013 09:24



Oui, mais l'information "public" est pour l'instant uniquement via la gazette des communes .. et sont accès est payant. Donc je n'ai encore aucune info "précises" à ce sujet, même si le président
du "réseaux des villes" en matière de médiation m'en avais parlé il y à quelques mois, me disant que celle-ci à été signé entre l'USP et eux pour établir clairement la frontière entre médiation
et sécurité privée.


Pour que l'un et l'autre reste en "gros" à sa place. Je ne pense pas que l'USP veut passer sous sa joug la "médiation sociale". Reste à voir le document "signé" concernant cet "accord".