Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

26 août 2013 1 26 /08 /août /2013 09:00

Une première dans le Maine-et-Loire. Depuis quelques mois, Rott Sécurité 49, une entreprise basée à Fougeré, spécialisée dans le gardiennage et l’événementiel, équipe ses agents de gilets pare-balles.

« Il y a de plus en plus d’agressivité envers nous, justifie le patron, Guy Sieffert.. Les armes, les drogues et l’alcool circulent beaucoup plus qu’avant. »


« Il ne faut pas surjouer »

 

Certains ne veulent pourtant pas tomber dans la parano. « C’est une aberration, s’exclame le directeur d’une autre entreprise de sécurité du département, spécialisée dans l’événementiel. Il n’y a pas plus de violence. Il y a toujours eu des altercations. » Michel Ferrero, président du Snes (Syndicat national des entreprises de sécurité) confirme. « Il y a des agressions, mais il ne faut pas surjouer. »

 

 


 

Partager cet article

Publié par 83-629 - dans Revue de Presse
commenter cet article

commentaires

k9 26/08/2013 11:56


Bonjour,


Rott Sécurité 49 agit comme il se doit, la précaution sans pour autant être para no, bravo à lui!!


Et par rapport au SNES sans commentaire, au moins une petite structure pense à la sécurité de son équipe.

guillas 26/08/2013 11:20


Tres bonne initiative vu la congucture actuelle

chris 26/08/2013 10:30


Bjr,


L'équipement il vaut mieux l'avoir et ne pas en avoir besoin, que de ne pas l'avoir et de passer pour un "gland" voire à trépas.


@+