Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

31 mars 2014 1 31 /03 /mars /2014 09:00

Je vous invite à télécharger un rapport que j'ai rédigé sur l'intégration de la sécurité incendie au sein du CSI.

Que les pro-SSIAP ne s'offusquent pas : on pourrait résumer ce rapport en quelques points, comme suit.

- Cette intégration dans le périmètre du CSI concernerait uniquement les agents de sécurité incendie réalisant exclusivement cette tâche, et serait régie par un réglement ou par décret.

- Seuls certains articles du CSI s'imposeraient aux agents exerçant une fonction "sécurité incendie" exclusive (les principaux: conditions d'exercice sur la voie publique, contrôle de moralité, intervention dans les limites du batiment, devoir de réserve dans les conflits en relation avec le droit du travail, etc ...)

- Une tenue particulière serait imposée par décret aux agents SSIAP/sécurité incendie ayant cette fonction exclusive. Cette tenue contribuerait à la protection individuelle des agents. En outre, elle faciliterait les contrôles du CNAPS sur le respect de l'exclusivité des missions SSIAP (ou autres liées à l'incendie). Les contrôleurs pourraient facilement identifier le "type de tenue" que porte l'agent. A terme - on peut rêver ! -  la même forme d'identification pourrait être mise en oeuvre dans la population des CCDSA ou des donneurs d'ordre. Finis donc les "SSIAP" en costume de ville à l'accueil d'un hypermarché ...

- Les dispositions proposées portent enfin sur la création d'une carte professionnelle "sécurité incendie", qui attesterait de la bonne moralité de l'agent de sécurité incendie, sans pour autant lui imposer de suivre une formation ou de démontrer son aptitude à exercer dans le domaine de la sûreté.

 

 

TELECHARGER le rapport d'integration incendie au CSI

Partager cet article

commentaires

de sousa 11/03/2015 14:11

c et biens de donner des exemples d agent qui ont ete condanner par la justice , suite a ce courrier que j ai lut , mais je pense que les societes sont pas mieux , eux aussi devront avoir la carte pro

James Lawson 05/06/2014 21:46


Comme on dit : « qui châtie bien aime bien ». 

Y 05/06/2014 13:14


Slt, vous me connaissez , je suis un poil taquin JL


Yves GODIER


 

JL 05/06/2014 10:02


Bonjour SSIAP3 LYON,


Je ne me vexe pas je vous assure. J’aime beaucoup l’échange et je m’emballe un peu parfois, mais ça fait très plaisir d’aller au fond du débat.


Vous avez absolument raison, le 02/05/2005 n’impose aucune formation par rapport à la sûreté. Il est demandé que les SSIAP connaissent l'activité. Ceci (à ma façon de voir) « implique »
une formation. Mais je répète vous avec parfaitement raison, il n’est pas écrit « doit faire une formation ». D’ailleurs, la carte pro et le CQP-APS n’existaient même pas quand ils nous
ont écrit le 02/05/2005. Alors effectivement le sujet reste flou, mais nous sommes tout de même d’accord que les SSIAP doivent avoir une carte pro et doivent intégrer le livre VI du CSI.


« L’eau Chaude existe déjà », oui c’est sure, mais il y en a qui le découvre et c’est pour ces jeunes qui arrivent dans la sécurité que nous devons continuer les débats.
Nous nous sommes pris la tête des dizaines (voir centaines) de fois sur ces questions de carte pro, ou non respect de la réglementation pour l’exclusivité de mission, mais pour eux c’est la
première fois ! Ils sortent de leurs formations avec les yeux tout plein de fleurs et d’étoiles croyant que la sécurité est un secteur hautement réglementé dans lequel ils vont pouvoir
exercer avec la protection de ces mêmes règlements. Puis ils prennent la gifle de leur vie en découvrant comment le règlement est appliqué sur le terrain ! Je suis sure que « Y »
sera plus ou moins d’accord avec moi là-dessus…


Ne sommes nous pas dans l’obligation de partager notre expérience avec les jeunes pour les aider à mettre du sens en tout ça ? Vu le niveau des formations disponibles aujourd’hui (LP, M1,
M2…) nous aurons peut être même la chance de pouvoir aider un jeune et brillant APS monter jusqu’à un niveau où il va pouvoir faire une différence… mais pour le faire nous devons être là à lui
pousser dans sa réflexion en nous servant de notre savoir.


En espérant de pouvoir échanger avec vous sur d’autres sujets prochainement.


 


Bien cordialement, 

Y 04/06/2014 11:25


Entre nous le qcm ssiap 1 , 2 et 3 est vachement drôle aussi... çà avait une autre gueulle quand on passait a l'oral et pas un simili bachotage débile que tout le monde oubli en moins de 2.....


Et dire que la formation SSIAP1 est poussé , faut pas pousser


Déja que l'on respecte sur les cqp et les ssiap le fait que le candidat sache écrire serait déja énorme, hors il en ai rien...


Ne nous voilons pas la face toutes ces qualifs sont des bouts de papiers ou l'on apprend pas grand choses au final.


Rien ne remplace le terrain, je n'arrête pas de la dire, mais beaucoup se borne a des textes dépassés, certains réagissent comme des élus: nier une réalité de terrain, et çà on sait a quoi çà
amène.....