Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 10:00

Près de 165 000 personnes sont employées dans le secteur de la sécurité privée en France. La Réunion, où le secteur est en plein essor, compte plus de 160 sociétés de gardiennage.

 
Ne parlez plus de vigiles mais d’agents de prévention sécurité. Le secteur de la sécurité privée longtemps la cibles d’idées reçues et de préjugés s’est au fil des dernières années moralisé et professionnalisé grâce notamment à l’action du Conseil national des activités privées de sécurité.
 
Le CNAPS, dont le président du collège Alain Bauer et le Directeur Jean-Yves Latournerie sont actuellement en visite dans le département, a mené un long travail pour réguler une profession qui représente aujourd’hui 1650 000 travailleurs en France.

Le reste de l'article:

http://www.linfo.re/-Societe-/Securite-privee-un-secteur-en-plein-essor?ps=694595

Partager cet article

commentaires

James Lawson 18/03/2013 15:33


Petit erreur de frappe... nous sautons de 165 milles employés dans la sécurité privée à 1 million 650 milles dans l'espace de quelques
lignes...;o)


Sinon, pour corriger l’autre erreur de frappe qui existe depuis le 12 juillet 1983, il sera peut être utile que l'Etat pense à inclure dans la refont
du livre VI du CSI la suppression du terme "gardiennage" et remettre à sa place "sûreté". La sécurité privée se bat pour se libérer de son image de "gardien" (ou vigil, ou veilleur de nuit, etc.)
depuis des années. Avec les multiples échanges sur ce blog (et tellement d'autres) sur ce que c'est un agent de sécurité incendie et ce que c'est un agent de sûreté, nous avons la chance de le
clarifier.


Je suis persuadé que Y sera d'accord avec moi. Je me rappelle très bien quand il m'a bien fait comprendre qu'il tenait à l'appellation de "agent de
sûreté" en m'écrivant "attention aux façons des anciens". Alors faisant de ces façons une modification permanente dans le titre 1er  ACTIVITÉS PRIVÉES DE SURVEILLANCE ET DE SÛRETE, DE TRANSPORT DE FONDS ET DE PROTECTION PHYSIQUE
DES PERSONNES. C’est quoi le gardiennage si ce n’est pas de la sûreté ? Alors donnons la son vrai nom tel que les
agents aimeraient l’entendre !


Du coup le CQP-APS s’appellera agent de
prévention (connaissance incendie - sans pour autant être SSIAP) et de sûreté (missions de gardiennage)… Les agents qui font de l’arrière
caisse ou de prévention vol, les agents mobiles, filtrage et autres sont des agents de sûreté, non ? Du coup les agents se sentent valorisés et notre activité prend un grand pas dans le
redressement de notre image auprès du public.