Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

18 septembre 2014 4 18 /09 /septembre /2014 09:00

Un arrêté relatif aux conditions d’installation des détecteurs de fumée est paru au Journal officiel du jeudi 14 mars 2013. Il prévoit que tous les logements en soient équipés d’ici le 8 mars 2015, dans le cadre de la lutte contre les incendies domestiques.

Ce texte réglementaire précise les modalités d’installation des « détecteurs autonomes avertisseurs de fumée » (DAAF) dans les logements (position, emplacement) et leur entretien pour une efficacité optimum du dispositif. Ainsi, cet arrêté stipule notamment qu’au moins un détecteur de fumée normalisé (CE – NF EN 14604) doit être installé dans les parties privatives de chaque logement, de préférence dans les couloirs et les dégagements desservant les chambres.

Les détecteurs doivent être fixés solidement :

  • en hauteur (plafond) ;
  • à distance des autres parois ;
  • éloignés des sources de vapeur (donc loin de la cuisine et de la salle de bains).

Le texte rappelle également qu’il est interdit d’installer des détecteurs de fumée dans les parties communes des immeubles collectifs d’habitation.

Lutter contre les incendies domestiques : une priorité du ministère

En France, un incendie se déclare toutes les deux minutes, causant entre 600 et 800 décès par an. 70 % des incendies mortels se produisent la nuit, en raison de l’absence d’avertissement. Les détecteurs de fumées, par la diffusion d’une alarme sonore, permettent d’alerter les occupants et d’éviter en particulier que les fumées ne les asphyxient durant leur sommeil.
Cécile Duflot a fait de la prévention des risques liés aux incendies domestiques une priorité de son action ministérielle. A ce titre, elle participera à un « fire test » le jeudi 28 mars 2013. Un tel exercice organisé par les pompiers, qui déclenchent un incendie dans un bâtiment voué à la démolition, permet d’illustrer les bénéfices des détecteurs de fumée en termes de gestion des secours.

Les détecteurs de fumée seront obligatoires dès 2015

Partager cet article

commentaires

Patricia 17/03/2016 11:08

Et oui, il ne faut plus attendre pour se mettre à jour avec le détecteur de fumée

Clémentine 19/11/2014 13:48

Il est effectivement très important de s'équiper d'un détecteur de fumée. Quelques pays, comme l'Australie, l'Angleterre ou encore les pays Scandinaves ont déjà mis en place il y a quelques années une loi similaire. Les résultats ont été très rapidement positifs puisque ça a permis de diviser par dix le nombre de morts dans des incendies.