Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

15 octobre 2014 3 15 /10 /octobre /2014 20:54

VOICI l'idée d'un sénateur, dans le cadre du Projet de loi relative à la lutte contre le terrorisme... qui sera "utilement" le bienvenu pour l'Euro 2016 ... (le sénateur l'indique clairement !) Et si demain, il n'y avait plus besoin d'agrément pour pouvoir palper ? En effet, cela "soulagera" le CNAPS (sur le traitement des demandes d'agréments) pour la palpation dans le cadre sportif/récréatif/culturel ...

Et en cas de circonstances particulières liées à l’existence de menaces graves pour la sécurité publique (comme le risque d'attentat lié à l'Etat Islamique !) ... plus besoin d'agrément du préfet pour autoriser les agents de sécurité à palper(un arrêté, définissant les lieux et sur un laps de temps, étant toujours indispensable pour que les agents de sécurité puissent appliquer cette possibilité).

 

Le sénateur porteur de cette idée indique que les agents pouvant exercer ces activités (de surveillance humaine) sont "déjà" formés à la palpation (6 heures minimum) dans le cadre de l’obtention de la certification de leur aptitude professionnelle... tout comme les agents de sécurité aéroportuaire, qui sont eux aussi formés aux techniques de la palpation dans leur qualification initiale (106 heures) .

Et toujours selon ce sénateur, le maintien de la justification de l’aptitude professionnelle (spécifique à la surveillance humaine ou aéroportuaire), permettrait d’écarter des agents inclus dans le 1° de la L. 611-1 du CSI qui n’ont pas reçu une formation à la palpation (agents exerçant la surveillance et le gardiennage par des systèmes électroniques et les agents cynophiles).

 

BILAN

Cela devrait changer Quoi ?

Plus besoin d'agrément spécifique pour palper, que ce soit en cas de risque d'attentat ou d'événement sportif/concert. Donc dès qu'un agent de sécurité sera "habilité" surveillance humaine ou sûreté aéroportuaire, il aura le droit de palper lors d'événements sportifs/récréatifs/culturels rassemblant plus de 300 personnes OU lorsque le préfet prendra un arrêté en cas de circonstance grave (attentat, risque grave pour la sécurité publique).

Cela devrait changer Quand?

Il faut encore que cet amendement soit validé, et cela sera applicable dès la parution de la loi sur la lutte contre le terrorisme ...

 

AMENDEMENT COMPLET

AMENDEMENT présenté par M. KALTENBACH

ARTICLE ADDITIONNEL APRÈS ARTICLE 15 TER

Après l'article 15 ter

Insérer un article additionnel ainsi rédigé :

La section 1° du chapitre III du titre Ier du livre VI du code de la sécurité intérieure est ainsi modifiée :

1° À la première phrase du second alinéa de l’article L. 613-2, les mots : « spécialement habilitées à cet effet et agréées par le représentant de l’État dans le département ou, à Paris, par le préfet de police » sont remplacés par les mots : « justifiant d’une aptitude professionnelle » ;

2° À la première phrase de l’article L. 613-3, les mots : « agréées par la commission régionale d’agrément et de contrôle » sont remplacées par les mots : « justifiant d’une aptitude professionnelle ».

Objet

Après l'article 15 ter

Insérer un article additionnel ainsi rédigé :

La section 1 du chapitre III du titre Ier du livre VI du code de la sécurité intérieure est ainsi modifiée :

1° À la première phrase du second alinéa de l’article L. 613-2, les mots : « spécialement habilitées à cet effet et agréées par le représentant de l’État dans le département ou, à Paris, par le préfet de police » sont remplacés par les mots : « justifiant d’une aptitude professionnelle » ;

2° À la première phrase de l’article L. 613-3, les mots : « agréées par la commission régionale d’agrément et de contrôle » sont remplacées par les mots : « justifiant d’une aptitude professionnelle ». L’objectif de la mesure est de dispenser les personnes exerçant les activités prévues au 1° de la L. 611-1 du code de la sécurité intérieure (surveillance humaine et gardiennage) de recevoir l’agrément du préfet, en cas de circonstances particulières (article L.613-2 du code de la sécurité intérieure), ou de la commission régionale d’agrément et de contrôle compétente du Conseil national des activités privées de sécurité à l’occasion de manifestations sportives, récréatives et culturelles (article L.613-3 du CSI) pour procéder à des palpations de sécurité.

Le dispositif d’agrément à la palpation des agents exerçant des activités de surveillance et de gardiennage avait été instauré par la loi n°2001-1062 du 15 novembre 2001 relative à la sécurité quotidienne, afin de renforcer la lutte contre les actes de terrorisme au lendemain des attentats du 11 septembre 2001. À cette époque, l’agrément à la palpation permettait au représentant de l’État d’effectuer une enquête administrative, avec la consultation des traitements automatisés de données personnelles, afin de vérifier la moralité des agents. Une telle enquête administrative n’était notamment pas prévue dans la loi n°83-629 du 12 juillet 1983 réglementant les activités privées de sécurité. L’enquête administrative est désormais automatique depuis la loi n° 2003-308 du 18 mars 2003 pour la sécurité intérieure, pour les dirigeants et salariés exerçant des activités privées de sécurité. Ainsi, l’enquête administrative prévue dans le cadre de l’agrément à la palpation est redondante.

Cette mesure renforce en le simplifiant l’arsenal juridique de prévention d’actes de malveillance de type terroriste. Elle permet en effet de libérer des ressources supplémentaires au profit des donneurs d’ordre souhaitant instaurer un dispositif de sécurité en raison de circonstances particulières liées à l’existence de menaces graves pour la sécurité publique, mais également au profit des organisateurs de ce type de manifestations, offrant une disponibilité d’effectifs complémentaires en cas d’événements exceptionnels de grande ampleur, tel l’Euro 2016. Les agents pouvant exerçant ces activités sont formés à la palpation (6 heures minimum) dans le cadre de l’obtention de la certification de leur aptitude professionnelle. Par ailleurs, les agents de sécurité aéroportuaire, inclus dans le 1° de l’article L. 611-1 du CSI,  formé aux techniques de la palpation dans leur qualification initiale (106 heures) et expérimenté du fait de leur pratique quotidienne de palpation, pourront également être mobilisés pour des missions de palpation dans des circonstances particulières, mais aussi dans la perspective d’événements de grande ampleur, la prévention des actes de terrorisme étant un sujet principal d’attention des agents de sûreté aéroportuaire. Le maintien de la justification de l’aptitude professionnelle dans les conditions prévues par décret en Conseil d’État, permet d’écarter des agents inclus dans le 1° de la L. 611-1 du CSI qui n’ont pas reçu une formation à la palpation (agents exerçant la surveillance et le gardiennage par des systèmes électroniques et les agents cynophiles).

Cette disposition s’inscrit en outre dans l’exigence de simplification des missions des administrations, permettant un allégement de charge pour les préfectures et le CNAPS qui n’auraient, de ce fait, aucun agrément à délivrer pour les personnes exerçant des activités au titre du 1° de l’article L. 611-1 du CSI.

Enfin, cette mesure permettra également de recourir plus facilement à des effectifs féminins, présents dans le secteur aéroportuaire, et indispensables lors de l’instauration de dispositifs de filtrage lors de circonstances particulières ou lors de manifestations sportives, récréatives et culturelles, la palpation devant être effectuée par une personne de même sexe que la personne qui en fait l’objet.

Partager cet article

Publié par 83-629 - dans cnaps actusecu
commenter cet article

commentaires

chris 16/10/2014 10:18

la palpation devant être effectuée par une personne de même sexe que la personne qui en fait l’objet.

Hé flute moi qui allait proposer ma candidature pour procéder à des fouilles plus approfondies :D

Loupé :( MDR

fpacs 15/10/2014 22:44

Demain je vais te faire parvenir une lettre qui sera ouverte
mais pas avant demain

83-629 15/10/2014 23:04

Merci! Mais pourquoi pas maintenant ? ;-)

Y 15/10/2014 22:40

On pourrait aussi demander le retrait du cqp et de la carte pro pour 2016! pourquoi pas? le roi foot a encore frappé.. comme quoi quand çà les arrangent... navrant et lamentable pour ma part!...