Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

8 janvier 2015 4 08 /01 /janvier /2015 17:13

La filière française de la sécurité privée a annoncé jeudi avoir renforcé ses dispositifs pour protéger les entreprises au lendemain de l’attentat perpétré au siège du journal Charlie Hebdo. De son côté, le Premier ministre français Manuel Valls a demandé aux médias de se montrer « particulièrement prudents » de façon à ne pas nuire à l’enquête en cours. « Je demande aux organes de presse d’être particulièrement prudents sur le type d’informations et de messages diffusés sur vos ondes, parce que toute information peut aussi mettre en cause le travail d’enquête et poser des risques », a lancé le Premier ministre devant le perron de l’Elysée, en sortant de la réunion de crise autour du président François Hollande.


Par ailleurs, le secteur de la sécurité privée a mis « à la demande de nos clients, qui sont parfois très sensibles, des moyens complémentaires qui permettent d’améliorer le niveau de vigilance », a déclaré le président de l’Union des entreprises de sécurité (USP) privée Claude Tarlet sur BFM-Business.


Les dispositifs ont été renforcés par exemple « dans des entreprises où il faut assurer l’accueil et le filtrage » et « dans des bâtiments, où il n’y avait pas de présence la nuit », a-t-il précisé, sans citer de noms des sociétés demandeuses.

Partager cet article

Publié par 83-629 - dans actusecu
commenter cet article

commentaires

Colombes 19/01/2015 19:01

J'adore le discourt est oui encore un qui est assis derrière son fauteuil a la télé.
Moi je suis SSiap dans une ville colombes dite sensible, moi et mon collègue on travail en heure décalé 7h/15h-15h/23h30, est pourtant avec se qui vient de se passé on a demandé a avoir un collègue de plus , mes hélas tous le monde fait la sourd d'oreille.
alor excusé moi mes les beau parleur hein qui vont a la télé pour parlé on a a rien a foutre.

fpacs 13/01/2015 17:38

Oui c sur qu il y a un surcroit d'activité mais en // il va y avoir euro 2016 la il va y avoir surcharge de taf ou quoi le cnaps c bien mais dans l urgence il faut faire quoi?