Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

23 février 2015 1 23 /02 /février /2015 10:19

Dans une vidéo diffusée samedi, les shebabs somaliens menacent les pays occidentaux d'attentats. Deux centres commerciaux de la région parisienne sont cités comme des cibles potentielles.

Les islamistes somaliens passent à l'offensive. Les shebabs, responsables de plusieurs attaques meurtrières sur le sol africain, notamment au Kenya, en Somalie ou en Ouganda, appellent à des attaques de grande ampleur en France, mais aussi aux Etats-Unis, au Canada et au Royaume-Uni.

Le groupe, affilié à Al-Qaïda, a diffusé samedi une vidéo dans laquelle un homme masqué évoque longuement l'attaque du centre commercial Westgate de Nairobi (Kenya) en septembre 2013 qui avait fait une soixantaine de morts. Il exhorte ses «moudjahidines en Occident» à mener des attaques similaires pour «frapper les mécréants où ils vivent».

Les noms de deux centres commerciaux français sont incrustés dans la vidéo, sans être toutefois nommés : les Quatre Temps à La Défense (Hauts-de-Seine) et le Forum des Halles à Paris. Comme le résume Romain Caillet sur Twitter, chercheur et spécialiste des questions islamistes, «les shebabs somaliens appellent à reproduire le #WestGateAttack dans des centres commerciaux parisiens».

Les centres commerciaux du Minnesota (Etats-Unis), d'Edmonton (Canada) et de Londres sont également cités. «Nous avons pris des mesures de sécurité supplémentaires», a fait savoir le centre commercial Mall of America dans le Minnesota auprès de CNN. Même chose pour le «West Edmonton Mall» dans la province de l'Alberta au Canada.

Selon CNN, les shebabs ont notamment recruté des militants à Minneapolis (Etats-Unis), où vit la plus grande diaspora somalienne du pays. Le ministre américain de la Sécurité intérieure, Jeh Johnson, a appelé les consommateurs américains à la prudence.

«La guerre a à peine commencé», menace le porte-parole des shebabs dans cette vidéo publiée par SITE. «Westgate est juste une goutte dans l'océan (...) les attaques vont continuer». SITE estime que la vidéo ressemble à celles publiées précédemment par les shebabs.

Les shebabs somaliens ont commis plusieurs attentats d'ampleur en Afrique. Outre l'attaque du centre commercial de Nairobi en 2013, ils ont aussi frappé en Ouganda en 2010, tuant plus de 70 personnes rassemblées pour voir un match de la Coupe du monde. Ils mènent des attaques quasi quotidiennes à Mogadiscio (Somalie). Vendredi, une de leurs attaques, menée par deux ressortissants néerlandais, a fait 25 morts dans un hôtel où se réunissaient ministres et responsables politiques.

Partager cet article

Publié par 83-629 - dans Revue de Presse
commenter cet article

commentaires