Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

4 août 2015 2 04 /08 /août /2015 09:00

Les images sont en train de faire le buzz sur internet. Postée sur un célèbre réseau social par un certain Armèn Charo Le Mîigniîon, cette vidéo montre une scène pour le moins étonnante qui s’est déroulée jeudi dernier à la gare routière de Saint-Louis.

Plusieurs jeunes, visiblement énervés, provoquent des vigiles qui, de leur côté, rétorquent de manière plutôt musclée. L’un des jeunes se prend une sévère claque tandis qu’un second se lance dans une espèce de combat de rue avec un autre agent de sécurité.

En fin de vidéo, qui dure environ 2 minutes, le premier jeune, intenable depuis qu’il s’est pris une claque, semble ensuite recevoir un coup de tête de la part d’un autre "gros bras". Tout se passe dans une certaine confusion mais les images, nettes, ne laissent aucun doute sur la violence de la scène et la "nature" des différents protagonistes. De prime abord, certains pourraient être tenté de se réjouir de la déculottée infligée aux "cagnards" concernés. Sauf que si l’on prend un peu de recul, ces violences peuvent aussi poser questions sur les méthodes expéditives de ces agents.

Des plaintes et une enquête

Contacté, le patron de la société concernée, Atrioms Sécurité, confirme cette altercation et s’explique : "On ne voit pas tout sur cette vidéo. Depuis janvier, notre mission est de sécuriser les bus. Ces jeunes avaient déjà fait parler d’eux pendant tout le trajet. Ils sont montés sans payer et étaient agressifs envers les autres voyageurs et le chauffeur. Les agents ont donc cherché à les calmer en jouant la carte de la médiation".

En vain. Le bus arrive ensuite en gare routière de Saint-Louis. "Là, ces jeunes ont rejoint d’autres amis et ont commencé à devenir violents, y compris envers nous, poursuit Steeve Payet. Il fallait qu’on réagisse. On ne voit que cette scène sur les images mais cette situation intervient après 2 heures de médiation. On connaît les jeunes de Saint-Louis et on arrive à leur parler. Mais ceux-là sont de l’Etang-Salé. On s’est retrouvé à six contre toute une bande donc il a fallu gérer en attendant que la gendarmerie arrive". Les militaires débarquent quelques instants après et en nombre, sachant que la gare routière de Saint-Louis est précisément considérée comme une zone sensible dans le Sud.

"Quand nous sommes arrivés, la situation était calmée, indique le lieutenant-colonel Romain Champenois, commandant de la compagnie de Saint-Pierre. Nous avons recueilli plusieurs plaintes pour violences, aussi bien des jeunes que des agents de sécurité. Une enquête est en cours".

Etienne Mvé

Partager cet article

Publié par 83-629 - dans Revue de Presse
commenter cet article

commentaires

jerome 07/08/2015 05:30

ahaha abusé, merci pour la vidéo

lolo 05/08/2015 08:13

sur cette vidéo on vois que de la provoc et la violence des jeunes et la défense des ads même si l'un d'eux est un peu exagéré elle n'est pas moins légal

Yves godier 04/08/2015 16:06

Je ne cautionne pas du tout ton article.Mike.
Super easy de dénoncer le comportement
Ces jeunes sont paumés et ont souvent pas de père...
Ça n'excuse en rien des comportements odieux de ces jeunes.
Même si certains agents 》 2 ads en fait sont en train de péter un boulon. Une bonne claque dans la gueule ,un gros coup de pied au q n'a jamais fait de mal à des branleurs que l'état français ignore et parque...
Il est grand temps que nos forces de poiice et de sécurité privée manie le bâton et le bourre pif; il n'y a que ça qu'il comprenne...
La branlée...
Bref vachement remonté sur ce coup là. Faudrais que j'enregistre en vidéo certaines évacuation de festival pour que tu comprennes de quoi je parle.
Arrêtons de se voiler la face...
Dans le temps on était matter....
Va voir la police dans les états maghrébin, ça moufte pas...

Allez bonne vacances Mike et sans rancune!

crockett 04/08/2015 14:31

Les jeunes provoquent les agents normal qu'il répondent

bergier 29/08/2016 10:47

Merci de nous aider a partager notre injustice violence de vigile sur notre fils