Le blog de la sécurité privée

Un agent de sécurité blesse grièvement d’une balle dans la tête, l’un de ses collègues

20 Août 2018 , Rédigé par 83-629 Publié dans #Revue de Presse

Un accident est toujours possible. Que l'on soit policier ou agent de sécurité, le risque zéro n'existe pas... avec une arme à feu.

Le précédent accident de tir dans un stand par des policiers : Cliquez-ici (Une policière grièvement blessée par le tir d'un collègue )

Gironde : Un agent de sécurité blesse grièvement d’une balle dans la tête, l’un de ses collègues.

 

C’est lors d’une séance d’entrainement que les faits se sont produits ce samedi.


Appelés vers 15 heures, le SAMU et les pompiers ont retrouvés un homme de 31 ans très grièvement blessé. La victime est un agent de sécurité du Centre d’études scientifiques et techniques d’Aquitaine (Cesta) du Commissariat à l’énergie atomique (CEA), au Barp (Gironde).

Cette dernière a été héliportée au CHU de Pellegrin, à Bordeaux indique Sud-Ouest.


Un instructeur à l’origine du tir
L’homme gravement blessé par balle participait à une séance d’entrainement avec quatre de ses collègues, dont deux instructeurs. C’est l’un des instructeurs qui a tiré, à balle réelle, avec une arme de poing de marque Glock. Le tir a atteint son collègue à la tête.

L’instructeur a été placé en garde à vue. L’enquête menée par les gendarmes de la compagnie d’Arcachon devra déterminer dans quelles conditions le drame s’est produit.

Le parquet de Bordeaux a ouvert cette enquête pour blessures involontaires.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

j-l SPO 26/08/2018 13:09

nul n'est à l'abri d'un accident. les règles inhérentes à la manipulation d'une arme sont connues et archi connues. bien souvent les personnes qui fautes sont celles qui manipulent le plus ( c'est un MIP qui vous parle) comme en montagne où dans tout autre milieu les néophytes récitent leur leçon et les autres ( dont je fais parti ) par habitude, par routine, par excès de confiance font des erreurs.
Aussi le fait qu'il avait deux moniteurs, l'un peut malheureusement penser à tort que l'autre à sécurisé la séance.
nous n'y étions pas. c'est un drame. deux familles impactées, et bien évidement les camarades présents.

chris 23/08/2018 09:38

j ai du zapper l'info sur l'armement des ads, depuis quand on pzut être armé ???
Sinon , je vois pas comment un incident comme celui ci peut arriver. ayant fait du tir ( quand j etais gendarme adjoint ), c'était tellement draconien et surveillé que c'était impossible que ca puisse arriver.
De la.part de sois disant instructeur , c'est plus que surprenant.

Fab40 24/08/2018 11:41

Les agents de ces établissement sont armés depuis plusieurs dizaines d'années.(
Les formations locales de sécurité (FLS) du CEA et d'AREVA «Le Commissariat à l'Energie Atomique dispose de services internes de sécurité, au sens de l'article L611-1 et suivants du code la sécurité intérieure. Ces formations (FLS) assurent simultanément la sécurité des installations, en particulier la protection physique des matières nucléaires et substances dangereuses, et la prévention et le traitement des risques et accidents ainsi que la surveillance et le gardiennage. D'après les informations CEA, ces agents sont armés et les conditions d'ouverture du feu sont identiques à celles qui s'appliquent aux agents de l'Etat (gendarmerie, hors zone militaire et police nationale): Le cadre strict de la légitime défense telle que prévue par les articles 122-5 et 122-6 du code pénal.
Un accident est souvent du au non respect des règles de sécurité).
Pour info souvenez vous de l'accident du 3eme RPIMA à Carcassonne en 2008, comme quoi les accidents arrivent et peuvent concerner tout le monde, du simple chasseur du dimanche aux unités spécialisées (RAID, GIGN, ou autre unité militaire).

83-629 23/08/2018 11:57

On peut-être armé depuis 1983 ... sinon les agents de sécurité de Charly Hebdo et des agents à DisneyLand sont déjà armés

anonimus 22/08/2018 09:52

Pratiquant le tir sportif, je me demande dans quelle situation d'entrainement peu-ont se retrouver à blesser quelqu'un à la tête. Les entraînements professionnels qui simulent des situations d'agression, sont peut-êtres la cause de se drame. Question: toutes les dispositions réglementaires sur l'utilisation et le maniement d'une arme chargée ont-elles été respecté? Les caméras (si les lieux en sont équipé) vont surement mettre en évidence des fautes. PS: les accidents sont rares et l’armement de certain agent est indispensable à leur propre sécurité.

Quentin 21/08/2018 00:19

Ah ben c'est etonnant depuis le temps que je dis que c'est une mauvaise idée de mettre un flingue entre les mains d'un ADS (qui pour la plupart ont une inltelligence et une moralité plus que douteuse) est une très mauvaise idée...

La hahague 28/08/2018 18:25

Franchement, pour sortir un commentaire aussi pitoyable, immature et digne d'une cours d'école, tu aurais dû s'abstenir car là tu nous a fait la démonstration de ton intelligence plus que douteuse

Fab40 21/08/2018 12:42

Tu devrais te contenter de parler de ce que tu connais...un commentaire inutile.