Le blog de la sécurité privée

[Vidéo] Quand la sécurité privée gaz à la lacrymo et asperge les manifestants avec un extincteur EPA (Gilets Jaune)

1 Octobre 2019 , Rédigé par 83-629 Publié dans #actusecu

Une équipe d'agents de sécurité repoussent des manifestants à coups d'extincteur à eau et de gaz lacrymogène.


Vous apercevrez notamment des agents de sécurité privés utilisant des bombes lacrymogènes, qui sont utilisées et portées illégalement, et dont l'utilisation n'est semble pas conforme aux règles de la légitime défense (surtout sur le manifestant qui essaie de prendre l'extincteur de force): D'où la nécessité de formation à l'armement, qui permettra d'éviter des utilisations hors du cadre légal.


Les agents de sécurité utilisant des armes de catégorie D (comme celles présentent dans la vidéo), sans formation ni autorisation du préfet, risque la suspension voit le retrait de leurs cartes professionnelles, sans pour autant exclure une poursuite au pénal pour port d'armes illégal.

 

Cette vidéo est à mettre en parallèle avec la très belle intervention dans un autre magasin:  http://www.83-629.fr/2019/03/video-impressionnante-d-agents-de-securite-protegeant-un-commerce-a-bordeaux.html  

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

JL 08/10/2019 22:12

Bonsoir 83-629,

Etes vous certain que les agents n'ont pas eu ni de formation ni de l'autorisation ?
S'ils ont eu l'autorisation et le formation je ne vois rien d'illégale sur les images.
Par ailleurs, ce n'est pas un agent, mais plutôt un responsable du centre commerciale qui se sert de l'extincteur.

Cdlt,

JL

gianesello 04/10/2019 20:17

sur la vidéo les agents de sécurité ne sont pas du tout dans le cadre de la légitime défense c'est très grave, de plus la personne en costume c'est qui ? il y a aussi des agents SSIAP.

JL 08/10/2019 21:50

Bonsoir gianesello,

Je trouve que les agents sont parfaitement dans le cadre de la légitime défense. Article 122-7 du code pénal nous explique "N'est pas pénalement responsable la personne qui, face à un danger actuel ou imminent qui menace elle-même, autrui ou un bien, accomplit un acte nécessaire à la sauvegarde de la personne ou du bien, sauf s'il y a disproportion entre les moyens employés et la gravité de la menace."

Les agents doivent défendre les biens du centre commerciale contre une foule de malfaiteurs. Je trouve qu'un petit coup de lacrymogène dans la figure n'est pas disproportionné vu le nombre de manifestants (qui ne sont clairement pas là pour faire les soldes...).

Cependant, comme nous le rappelle l'administrateur 83-629, les agents doivent avoir une autorisation pour porter les bombes de gaz. S'ils ont bien l'autorisation j'estime qu'ils peuvent s'en servir...

Pour le type en costume je dirais que c'est le responsable du centre. Encore une fois le 122-7 s'applique. Le geste d'asperger les manifestants avec un extincteur peut être considéré comme proportionnel et même moins nuisible que lacrymogène.

Puis, en fin, je n'ai pas vu d'agents SSIAP dans les images, mais s'il y en avait cela me semble logique. Avec les manifestants violents devant le centre commerciale il se peut qu'un client, ou un prestataire, ou un des clients du centre pourrait être blessé et donc qui mieux qu'un agent SSIAP pour le soigné...?

Cdlt,

JL