Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

3 juillet 2013 3 03 /07 /juillet /2013 09:00

Six maisons de plus… Les cambrioleurs à la chignole ont frappé fort, ce week-end, à Richemont et Gandrange. Un témoin les a mis en fuite, mais n’a pas appelé les gendarmes. Un officier tire la sonnette d’alarme.

 

 

Cambrioleurs 6 – Gendarmerie 0. La bande à la chignole a visité, samedi matin, plusieurs maisons à Richemont et Gandrange. Six au total.

 

Pendant que les occupants dormaient à l’étage, ils ont tranquillement forcé les portes-fenêtres avec cet outil redoutable qui permet de forer un trou sans faire trop de bruit, puis d’actionner le système d’ouverture avec un fil métallique. Ils ont emporté bijoux et argent liquide, quelques objets légers aussi.

« Pour quitter les lieux, ils ont siphonné douze véhicules du secteur, constate le chef d’escadron Jérôme Carrière, patron de la compagnie de Thionville.

 

On sait qu’ils étaient trois puisqu’ils ont été vus. » Une information livrée avec l’amertume d’un gendarme qui sait que ces cambrioleurs auraient pu être arrêtés. « Si on nous avait appelés… »

 

Le reste de l'article: http://www.republicain-lorrain.fr/moselle/2013/06/24/cambriolages-le-coup-de-gueule-d-un-gendarme

Partager cet article

commentaires