Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 14:41

Les messages de soutien affluent. Son téléphone est en surchauffe. Mais Pierre, solide et discret, ne court pas après la gloire.

 

C'est dans son modeste appartement d'une petite ville de Tarn-et-Garonne, que ce veilleur de nuit de 56 ans, otage durant plus de six heures du forcené de Météo France, jeudi matin, à Toulouse, se ressource.

 

Au milieu des dizaines de vieux transistors qu'il répare et collectionne, Pierre est d'attaque : « Tout va bien ! Je suis prêt à reprendre le boulot », dit-il, avec un naturel déconcertant. Rencontre avec cet ex-pompier volontaire qui a fait preuve d'un courage étonnant face à un homme qui l'a mis plusieurs fois en joue.

 

Le forcené est arrivé armé ?

Il a fait irruption entre 4 h 30 et 5 heures, jeudi. J'étais tout seul au poste de garde de Météo France, le nez plongé devant les écrans de contrôle. Mon collègue venait de partir en ronde. L'homme est entré, armé d'un fusil de chasse.

 

le reste de l'article: http://www.ladepeche.fr/article/2012/06/09/1373512-pierre-otage-du-forcene-raconte.html

Partager cet article

Publié par 83-629 - dans Revue de Presse
commenter cet article

commentaires