Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

5 novembre 2011 6 05 /11 /novembre /2011 00:37

En espérant que ladite société de sécurité privée à bien pensé à demander une autorisation exceptionnelle au préfet (comme par exemple cet arrêté de juin 2011) , conformément à l'article 3 de la loi 83-629 et à l'article 6 Décret n°86-1099 du 10 octobre 1986 ... pour exercer sur la voie publique des missions, même itinérantes, de surveillance contre les vols, dégradations et effractions visant les biens dont ils ont la garde !

 

http://www.mousseaux-sur-seine.com/donnees/design/Mousseaux-sur-seine/images/haut1.jpg

Des habitants de Mousseaux-sur-Seine font appel à une société de gardiennage face à la recrudescence des cambriolages.

Dans ce petit village des Yvelines de 600 habitants, proche de la Normandie, plusieurs habitants ont fait appel à une societé de gardiennage privée pour assurer leur sécurité. Ils en ont assez des cambriolages à répétition et des dégradations. Les premières patrouilles débutent cette nuit à partir de 23 heures.

 

Selon les habitants, lors des patrouilles de nuit, les vigiles assureront une présence dissuasive sur un périmètre défini à l'intérieur du village et alerteront la gendarmerie en cas d'une intrusion dans un pavillon. En aucun cas ils ne pourront vérifier une pièce d'identité, fouiller un individu ou être armés comme le font les forces de l'ordre.

 

A Mousseaux-sur-Seine, la gendarrmerie intervient mais elle ne peut assurer une présence constante sur le secteur. Un secteur qui selon la municipalité ne connait pas plus de vols ou de vandalisme qu'ailleurs. 12 vols ont été constatés l'an dernier, 10 cette année.

 

Les habitants qui ont fait appel aux vigiles souhaitent que la mairie poursuive et finance cette expérience. Une nuit de patrouille est facturée 200 euros. Le maire a rappelé que la sécurité était l'affaire de l'Etat et non d'entreprises privées.

 

 

+ d'informations :

voir le reportage video: http://paris-ile-de-france.france3.fr/info/des-patrouilles-de-nuit-a-mousseaux-sur-seine-71105473.html?onglet=videos&id-video=VANV_1522370_041120110941_F3

 

http://www.leparisien.fr/yvelines-78/yvelines-face-aux-cambriolages-les-habitants-s-offrent-des-vigiles-04-11-2011-1701382.php

 

 

Source: http://paris-ile-de-france.france3.fr/info/des-patrouilles-de-nuit-a-mousseaux-sur-seine-71105473.html

 

 

Partager cet article

Publié par 83-629 - dans Revue de Presse
commenter cet article

commentaires

ZAPERA 07/11/2011 15:44



Bonjour,


non pas du tout, les syndicat ne pourrons rien faire car ceci fait parti de l'évolution du metier d'agent de sécurité.


De plus les syndicat de police nationale ne sont pas contre car ces agents privé de sécurité ne font que se que peut faire tout citoyen.


 



83-629 08/11/2011 10:45



Le temps nous le dira !



ZAPERA 05/11/2011 10:30



Bonjour suite à cet article, je ne suis pas surpris de se qu'il se passe.


La loi du 12 Juillet 1983 interdit aux agents de sécurité d'intervenir sur la voi publique.


Il se trouve que le CPP article 53 73 donne la possibilité à toute personnes d'intervenir suite à un délit passible d'une peine de prison.


Nous avons créé des polices municipale qui au dépard devaient constater et appeler les services de l'état polices gendarmerie. On demande à ces polices municipale de fonctionner comme les polices
nationale, donc qui vas faire le boulo de patrouille dans les cartiers ?



83-629 07/11/2011 12:55



De totue façon cette "nouveauté" risque d'être vite démonté (notamment par un syndicat de PM très "actif") ....