Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 10:09

Des syndicats de Police ( UNITÉ SGP Police, Alliance) ont été conviés à une réunion de présentation du projet de Décret (qui devrait voir le jour avant fin novembre 2011) relatif au Conseil National des Activités Privées de Sécurité (CNAPS), par le délégué Interministériel à la sécurité privée Mr Blanchou.

Syndicat Alliance Police 

 

 

Le Syndicat "Alliance" se félicite (cliquez-ici pour lire la dépêche) de ce nouvel organe de contrôle du monde de la sécurité privée : " ALLIANCE Police Nationale se félicite de la création de cette structure qui permettra un meilleur contrôle des sociétés de sécurité privée."

 

Notamment par le recrutement d'une cinquantaine de contrôleurs du "CNAPS" (sur une centaine de prévus) parmi les fonctionnaires du Corps et d’Encadrement et d’Application de la Police Nationale, au 1er janvier 2012.

 

http://img.over-blog.com/186x75/0/30/37/71/alliance_syndicat_police_majoritaire.jpg

 

Et il ajoute: " ALLIANCE Police Nationale vous tiendra informés dés l’ouverture des postes de contrôleurs au sein de cette structure".

 

 


 

Syndicat UNITÉ SGP Police

http://1.bp.blogspot.com/_ZV89_KQLu1g/TUxCcISdkYI/AAAAAAAACJY/YvRx3NR8Bn4/s1600/sgp-unite-police.gif

 

 

Par contre, changement d'état d'esprit pour ce syndicat, et il annonce (lire ici )  tout de suite la couleur:

 

 

 

- La sécurité de nos concitoyens est une mission régalienne de l’État et elle doit le rester.
- Personne ne sera à même de remplacer le travail accompli par les policiers nationaux qui, seuls, possèdent une formation qualitative et quantitative.
- Les prérogatives des missions des policiers, missions exercées avec le plus grand professionnalisme, avec abnégation et encadrées par un code de déontologie, doivent demeurées.
- Il faut différencier les tenues et équipements (véhicules) des services de sécurité privée, des polices municipales et des policiers nationaux afin qu’aucun amalgame ne puisse être fait.

 

Au lieu d'encourager l'Etat dans la voie d'un meilleur contrôle du milieu de la sécurité privée, notamment pour s'assurer que les missions régaliennes seront et resteront du domaine des forces publics, non eux ont annoncé leur mécontentement chronique sur la diminution de leurs effectifs ( Dû à la sécurité privée ?).

 

Après il est dommage que ce syndicat ne sache pas que les policers ont des prérogatives sur le contrôle des activités de sécurité privée , conformément à l'article 13 de la loi 83-629 .... et cette mission de contrôle existe depuis plus de 20 ans .

 

La différenciation des tenues et des équipements (notamment des véhicules), c'est déjà strictement encadré par  l'article 10 de la loi 83-629  et par le Décret n°86-1099 du 10 octobre 1986 .

 

Après ils disent que "Personne ne sera à même de remplacer le travail accompli par les policiers nationaux" :

Certaines missions statiques devant une porte d'entrée, assurer un filtrage,etc .. bref 1001 "petites" missions sont confiées à des policiers nationaux, assermentés et ayant une formation complète en matière judiciaire, etc..

Est-ce qu'il ne serait pas plus judicieux de priviligier les missions sur le terrain des policiers (enquêtes, contrôles, etc ..) plutôt que de leur faire faire le "pot de fleurs" devant une ambassade (hors période de crise) ou une préfecture ?

 

La sécurité privée est complémentaire à une mission de sécurité générale, c'est indéniable.

 

Si seulement on arrivait, comme c'est le cas en Suisse, à avoir un véritable partenariat avec les forces publiques, et pourquoi pas créer une "école nationale de la sécurité privée "  tenue et dirigé par la Police Nationale ...

Partager cet article

commentaires