Le blog de la sécurité privée

Quand la FFTir interdit les formations aux techniques de tir de combat ou de protection rapprochée !

9 Juin 2020 , Rédigé par 83-629 Publié dans #actusecu

En 2019, la FFTir s'inquiétait de l'entraînement aux techniques de tir de combat, à la protection rapprochée, aux compétitions de tir en situation, aux challenges divers ou encore à la délivrance de pseudo diplômes de toutes sortes et qui n'ont strictement rien à voir avec le tir sportif et encore moins avec l'éthique du sport de tir.

Pire, la FFTir indiquait que certains tireurs licenciés se livrent à des pratiques commerciales de "découverte du tir" en proposant à des personnes non licenciées des stages payants d'initiation dans nos stands homologués et en utilisant soit leurs armes personnelles soit même celles du club d'accueil. 

La mise en garde était très strict:  les associations ne respectant pas ces principes pourraient se voir traduites en commission de discipline. 

Et la FFTir était clair (en 2019):
- le tir, qu'il soit de loisir ou de compétition, est une activité sportive qui ne peut être pratiquée que dans le cadre des statuts et règlements de la FFTir. Toute autre activité liée à l'utilisation d'armes détenues à ce titre ne saurait être acceptée au sein de nos structures qui sont, je vous le rappelle, homologuées pour cette exclusive utilisation
- les détentions d'armes sont délivrées à titre personnel et ne sauraient servir de support à une activité commerciale et que, pour enseigner le tir contre rémunération, il convient d'être titulaire d'un brevet d'État d'éducateur sportif ou du nouveau diplôme d'État de la jeunesse de l'éducation populaire et du sport (spécialité Tir Sportif). 

 

Et comme je l'indiquais dans mon précédent article ( A LIRE ICI), la FFTir joui d'une reconnaissance de "mission de service public" et même d'un agrément de "fédération sportive" ... et utiliser les installations d'un stand de tir homologué FFTir pour faire de la formation à l'armement professionnel ...   "ne seraient pas conforme à notre mission de service public" comme l'indique clairement la FFTir en 2012 dans le courrier téléchargeable ci-dessous.

Ce courrier de la FFTir nous rappel aussi que les stands de tirs (homologué FFTir) qui accueil des journées de "formation ou d'initiation" au tir de riposte, au tir de nuit, etc ...   risque de passer en conseil disciplinaire, car non-conforme avec le fait que la FFTir (et associations liés) gère EXCLUSIVEMENT une activité sportive .

Quand la FFTir interdit les formations aux techniques de tir de combat ou de protection rapprochée !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article