Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 16:45

PROPOSITION DE LOI

visant à former aux cinq gestes qui sauvent face à un accident de la route
lors de la préparation des permis de conduire

 

 

D’autres pays ont déjà mis en place une formation obligatoire pour obtenir un permis de conduire. C’est le cas de l’Allemagne dès 1969, de l’Autriche ou encore de la Suisse.

 

Cette formation, propre aux accidents de la route, serait dispensée par les associations de secourisme déjà existantes et agréées; elle diffuserait un message simple, clair et compris de tous et applicable immédiatement.

 

Afin de renforcer la faisabilité d’un tel projet, il convient de citer la formation aux « trois gestes pour la vie » de la Fédération française de cardiologie qui est dispensée au grand public par toutes les associations de secourisme. Seule une formation simplifiée peut permettre une diffusion de masse.

 

De plus, la formation aux cinq gestes qui sauvent, spécifique aux accidents de la route, permettra d’acquérir des connaissances réutilisables dans la vie quotidienne en cas d’urgence.

 

Par ailleurs, afin de ne pas allonger la durée des épreuves des permis de conduire, quatre heures de formation permettraient d’apprendre correctement ces cinq gestes et d’en limiter le coût pour les participants.

 

« Art. L. 222-1. – Les examens du permis de conduire comportent une épreuve théorique, une épreuve pratique et une troisième épreuve sanctionnant la connaissance des notions élémentaires de premiers secours dite des cinq gestes qui sauvent : alerter les secours, baliser les lieux et protéger les victimes, ventiler, comprimer l’hémorragie et sauvegarder la vie des blessés.

 

http://www.assemblee-nationale.fr/14/propositions/pion0144.asp

Partager cet article

Publié par 83-629 - dans Secourisme
commenter cet article

commentaires

k9info 29/08/2012 12:18


Bonjour,


Je suis d'accord pour que la formation de secourisme soit initiée


Au plus jeune âge.


Mais il faut aussi penser aux gens qui ont une peur du sang.


Pour ma par en tant qu'ancien sauveteur aquatique et ambulancier je pense savoir agir au cas où

k9info 29/08/2012 11:52



christian 29/08/2012 11:29


Bonjour,


vous ne feriez pas un point de compression à votre enfant en train de se vider de son sang après une blessure grave ? J'exagère un peu mais je pose la question quand même ! On peut
aussi argumenter avec la non assistance à personne en danger. Le mieux étant de s'évanouir devant la victime et de compter les morts à son "réveil".

k9info 29/08/2012 09:55


Bonjour,


Et que faites-vous des personnes qui ne peuvent absolument pas voir du sang même en vidéo ?


Va-t-on empêcher interdire le permis à une personne comme cela ?


Ou va-t-on


Attention je suis bien sûr pour ce genre de programme je voudrais même que cela soit obligatoire à partir du CP

Christian 29/08/2012 01:19


Bonjour,


et pourquoi ne pas l'intégrer directement dans les programmes scolaires ?


Option PSC au bac ou des points en plus au brevet des collèges ( dans le cadre du contrôle continu ) ?


Y'a pas un député de libre pour poser la question aux ministres concernés puisque c'est de bon ton !