Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

13 janvier 2014 1 13 /01 /janvier /2014 11:49

COLLEGE CNAPS : Michel Ferrero, élu "Chef de file" du groupe de projet sur le lancement d'un "Fonds de Modernisation des Activités de la Sécurité Privée"

A l'issue du compte rendu du  RDV de la profession à Bercy le 10 décembre dernier et d'un échange ouvert au sein du Collège CNAPS, sur proposition d'Alain Bauer, son Président, le Collège réuni le 15 décembre, a approuvé à l'unanimité la nomination du Président Michel Ferrero comme "Chef de File" du groupe de projet sur le lancement d'un "Fonds de Modernisation des Activités Privées de Sécurité FMAPS.

Structure provisoire à constituer au sein du Collège CNAPS, l'objectif du FMAPS est notamment d' améliorer "l'image de marque et l'attractivité du secteur". On peut en déduire que ses éventuelles actions seront très certainement financées sur la base des excédents de la taxe additionnelle, dépassant les besoins de budget de fonctionnement du CNAPS aujourd'hui. C'est au cours du premier trimestre 2014, avec les deux Ministères, Intérieur et Budget, que seront étudiées "la faisabilité et les modalités de ce projet ambitieux".

Ce même Collège CNAPS a confié à Claude Tarlet Président USP-ANAPS, la mission de "chef de file" du groupe de négociation avec Bercy pour la taxe additionnelle.


Objectif : la maîtrise du niveau de la taxe additionnelle sinon sa baisse, comme la profession en a clairement et unanimement exprimé le souhait le 10 décembre dernier. Il faudra cependant attendre début 2014 pour mieux connaître les développements de l'ensemble de ces importantes décisions.

A cette occasion, le Président du SNES a commenté ainsi ce dossier:

"Lorsque l'intérêt général de la profession est en jeu, le SNES, constant partisan de l'unité de la profession, fait toujours la démonstration de sa capacité à travailler main dans la main avec ses confrères patronaux. Jamais, nous ne serons pris en défaut et nos élections respectives, Claude Tarlet et moi-même, apportent le preuve éclatante de la complémentarité parfaitement harmonieuse de nos actions professionnelles.

 

On a trop tendance à nous opposer facilement, stérilement et surtout par ignorance de la réalité de l'action terrain commune. Nos nominations sont un témoignage supplémentaire, s'il en fallait un de plus, de la maturité de nos organisations. Et ce n'est pas un hasard si cela s'exprime aussi clairement et concrètement au sein du Collège CNAPS.

 

Je tiens d'ailleurs à remercier le Président Alain Bauer et l'ensemble des membres du Collège de la confiance qu'ils nous font. Elle est bien placée, croyez-moi ! Et pour ce qui concerne le SNES, elle participe de la reconnaissance de l'importance de nos actions en faveur d'un secteur national de sécurité privé performant, formé d'entreprises de toutes tailles avec notamment des PME dynamiques et innovantes"

Partager cet article

commentaires