APPLI POUR LES PROS

> A NE PAS RATER !

SECURI+

 

Publié par 83-629

Toulouse : il porte plainte après avoir été accusé à tort de vol et maintenu de force dans le magasin par un agent de sécurité.

Le 8 septembre, un client accusé à tort de vol assure avoir été ramené de force et maintenu à l'intérieur d'un magasin par un agent de sécurité. Les conditions d'intervention du vigile semblent illégales. Une plainte vient d'être déposée contre l'enseigne Décathlon à Toulouse (Haute-Garonne.

La stupéfaction a laissé place à la colère. Deux jours après avoir été suspecté de vol au sein du magasin Décathlon du centre-ville de Toulouse (Haute-Garonne), Pierre Bertaud du Chazaud assure vouloir "aller au bout de cette histoire".

Le clarinettiste a raconté sa "mésaventure" sur Twitter. Mercredi 8 septembre, il se rend au magasin Décathlon, situé sur les boulevards toulousains, afin d'acheter une paire de chaussures.

Accusé à tort de vol

Après avoir trouvé son bonheur, "une paire de chaussures bateau", il paye et sort. C'est à ce moment-là que tout dérape :

"Le vigile m'appelle dans la rue et me dit que le portique a sonné ; je lui montre mon ticket de caisse mais ça ne lui suffit pas, il veut que je le suive... Je précise que je n'avais aucun sac, mes fringues et les groles à la main. Je lui dit que non, déso, je le suivrai pas : j'ai la preuve de mon achat, je suis dans la rue, à part un portique buggé il n'a pas l'ombre d'un indice d'un éventuel forfait, il n'a absolument pas le droit de me forcer à rentrer, bonne journée à bientôt... Et v'là t'y pas qu'il me ceinture dans la rue et m'amène de force dans le magasin malgré mes protestations véhémentes mais légitimes" 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Bsr, ça m'est arrivé à décathlon rue ste catherine à Bordeaux. A peine rentré dans le magasin, le vigile voulait me fouiller car ça bipait, je suis sorti illico il me scrutait dans la rue. Il a compris qu'il pouvait aller se faire...
Répondre
A
Logique.....il n'a pas à poursuivre quelqu'un sur le domaine public , ni en plus à ceinturer cette personne...et pas de caméras chez D4 ?... bref encore un "VIGILE" de base
Répondre
P
j'ai vu des formations ou l'agent arrive le matin a la formation après avoir travaillé 12h de nuit ils dormaient sur la table et le formateur disait je le laisse dormir il a travaillé cette nuit ,a la fin il reçois sa carte pro quand même , mon patron a tenté de me faire travailler la nuit et faire la formation le jour j'ai refusé ,et j'ai prévenu, que j'allais voir l'inspection de travail pur sa il a ponctionné sur mon salaire les heures de formation .Malgré mes réclamations , j'ai perdu 700 euros ,ceci dit j'en resterai pas là car j'irai au prud'hom la majorité des patrons de ste privée font sa , et se remboursent les formations sur les salaires des employés qui font miroiter un CDI a la fin sauf que y a jamais de CDI a la fin
Répondre
P
certains agents de sécurité se prennent pour des rambo avec l'accord des patrons des agents armée de bombe lacrymo 100ml , matraque télescopique, et de tonfa pour certains la nuit ; Certains agents suspendu (plus de carte pro ) suite a des plaintes pour coups et blessures travaillent quand même sur des sites la nuit car aucun contrôle une honte
Répondre
A
Cela se voit que vous n'avez aucune expérience dans le domaine, en plus de mal écrire le français, ce qui vous rend illisible. J'ai été agent d'arrière-caisse dans une magasin, implanté dans une citée pourrie. Je peux vous assurer que personne n'est là pour vous aider et n'a pitié de vous, vous êtes bien seul, même les responsable sécurité, n'était pas d'un réel soutien, sois disant un "gros dur".