Profil

  • 83-629
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS
  • Passionné de la sécurité privée - Titulaire de la licence professionnelle "Sécurité des biens et des personnes option management" à l'Université Paris Descartes / SSIAP 1 à 3 / BP ATPS et CAP APS

Actu' en live

Recherche

5 avril 2016 2 05 /04 /avril /2016 11:10

Comme l'indique le nouveau directeur du CNAPS:

" vous savez qu’une carte professionnelle spécifique « Surveillance des grands événements », avec un CQP spécifique de 105 heures, a été mise en place. Elle ne paraît pas rencontrer un franc succès, et la carte d’agent de sécurité privée classique semble privilégiée. Dont acte. L’initiative a peut-être mis du temps à être concrétisée, s’est trouvée peut-être alourdie, mais peu importe, il faut davantage voir cela comme une assurance, comme possibilité d’accélérer et de faciliter le recrutement si nécessaire."

J'avais déjà annoncé cette "fausse bonne idée" avec mon article publié le 17 juin 2015 ! (Cliquez-ici pour le lire)

En effet, 105h de formation, pour une "autorisation de travail" ultra réduite (uniquement sur les grands évènements sportif/récréatif/culturel de plus de 1500 personnes) ! pour "seulement" 35h de formation en moins !

 

A côté de cela , une carte professionnelle pour exercer n'importe quelles missions de surveillance humaine est disponible en 80h via un CQP ! Le CQP ASENE ! cliquez-ici

 

Bref,

Ma proposition de créer des "auxiliaires de sécurité évènementiel", encadré par des chefs d'équipes en sécurité avait l'avantage de :

- 1: palier à un manque d'effectif sur une durée très courte, et de s'assurer au moins de leur moralité et un minimum de formation

- 2: valoriser la profession en créant des "chefs d'équipe" imposé par la loi (comme par exemple pour le chef d'équipe en sécurité incendie en ERP/IGH) pour les grands évènements.

- 3: d'éviter de mettre en place X milliers de bénévole - sans contrôle de moralité et sans formation - pour gérer des points de sécurité des matchs pour l'Euro 2016 notamment -

- 4: Eviter de mettre en place des pseudo-agent-d'accueil qui font en faite de la sécurité (filtrage des entrée, etc.) mais sans contrôle de moralité ni formation

- 5: Eviter un énorme gaspillage du budget formation du pole emploi ou autre, en payant une formation de 105h à des personnes qui ne ferons cela qu'une seule fois dans leur vie ...

 

Je vous invite à re-lire ma proposition que j'ai faite en septembre 2014 ! CLIQUEZ ICI

EURO 2016 et la sécurité événementielle : Et si on innovait ? (création de nouvelles cartes professionnelles)

 

 

Partager cet article

commentaires

cbn 06/04/2016 08:25

désole mais déjà que le travail est devenu compliquer avec tous ce qui se passe je trouve que maitre des agent non expérimenter sur ce genre de d’événement c'est aller droit dans le mur car même les plus ancien ne sont pas forcement former pour les problème qu'il pourrai survenir