Selon le rapport n° 639 (2017-2018) de Mme Sylvie GOY-CHAVENT, fait au nom de la commission d'enquête "Menace terroriste : pour une République juste mais plus ferme", 

Cette commission d’enquête fait le constat que des très nombreuses entreprises accueillant du public font très souvent appel à des sociétés privées de sécurité, notamment pour les vérifications aux entrées et sorties de ces lieux. Or selon cette commission, ces dernières ne sont pas forcément bien faites.

Cette commission d’enquête note que la formation initiale des agents a été récemment renforcée et complétée par un module spécifique relatif à la prévention de la menace terroriste. En outre, une formation continue obligatoire a été instituée en 2017.

Que voudrais cette commission ?

Elle souhaite que des contrôles effectifs sur le contenu et la réalisation de ces formations soient organisés par le CNAPS conseil national des activités privées de sécurité. Elle souscrit au projet évoqué par la Cour des comptes de mise en place d’un CQP certificat de qualification professionnelle de surveillance de sites sensibles.

Du coup cette commission émet la proposition suivante par rapport à la menace terroriste en France:

- 56: Renforcer la formation des agents de sécurité privée en matière de prévention du terrorisme et mettre en place un certificat de qualification professionnelle de surveillance des sites sensibles.

Création d'un CQP Site sensible et vérification du contenu des formations par le CNAPS ? [Rapport Sénat]
Tag(s) : #actusecu

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :