Je reviens vous parler d'un de mes articles datant d'aout 2020 CLIQUEZ-ICI concernant l'interdiction de l'apprentissage au tir de défense/de combat, ou dit de "tir dynamique" (pour être plus politiquement correct), avec des armes de catégorie B ayant une détention "SPORTIVE" ou encore au sein de structures homologuées FF Tir (hors TSV).

En effet ayant reçu de nombreuses menaces d'une société en formation de tir de combat, en disant en "gros": 
- Vendu" qui utilise des méthodes de barbouzes pour écraser ceux qui gênent ses intérêts personnels.
- il cherche à détruire les autres structures de tir, il le fait (...) car il souhaite faire le ménage pour prendre le contrôle de la profession et du secteur du tir en France.
- Ce Blog est une arnaque, il n'a plus aucune crédibilité
- Rien d'illégal rassure toi, tout sera fait légalement et des plaintes seront déposées à ton égard. En espérant que ta carte pro te serait retiré avec interdiction d'exercer.
-  Il n'est ni dans le domaine du tir Tactique, ni instructeur de tir, pourquoi alors cet engouement soudain gigantesque pour le domaine du tir tactique
- On devient un pays de "Vendu", d'Hypcrites Collabo Délateur
-Si ils avaient quelque chose d'illégale, le gouvernement les aurait fait fermer il y a des années, et certains de ces centres sont en contact permanent avec maitre L (...) Avocat spécialiste du domaine du tir.
-  Le Blog 83-629 essaye de se faire passer pour un juriste ou un spécialiste des lois, il ne fait que du copié collé de ce qu'il trouve sur internet comme un adolescent en manque de sensations.

Et je vous fais l'impasse sur les remarques sur mon (léger😋 ) surpoids et mes lunettes !

1er CONSTAT DU BLOG: la mafia du tir

Depuis 2011, c'est la première fois que doit faire face à une sorte de mafia de l'apprentissage du tir de défense. Et que j'ai osé, preuve à l'appui, dire de bonne foi que leurs activités étaient interdites, à priori.

J'ai eu plusieurs mails de centres que je citaient  dans mon article (CLIQUEZ-ICI  ),

Lorsque j'ai eu des échanges avec ces centres de tirs, j'ai proposé un "droit de réponse", avec un argumentaire qui pouvais démonter mes conclusions sur l'interdiction du tir de défense avec des armes acquises  au titre de la FFTir : Aucun ne la fait.

J'ai échangé sur Linkedin avec des "experts" du tir a priori, et même un avocat ! J'étais ouvert au débat, à la contradiction constructive: Tous mon dits que je n'étais pas juriste, et que je ne comprenais rien. Mais bien sûr sans aucun argumentaire, comme j'ai pu le faire à chaque article sur le tir de défense que je publiais.

Si j'indiquais des bêtises dans mon argumentaire: Pourquoi n'y a-t-il pas eu un seul contradicteur, avec des arguments solides ?
De mon côté j'ai contacté un ancien préfet, le ministère de l'intérieur, des armuriers: tous, de manière plus ou moins flagrante, confirmais mes propos sur l'interdiction du tir de défense hors structure professionnelle.

Je réitère ma proposition de "droit de réponse" à toutes associations ou entreprises de tir de défense: expliquez-nous comment vous pratiquez cette "formation" en tir de défense, en toute légalité , dans des lieux homogués FFTIR et avec des armes liés à la FFTIR ?
 

NOTA BENE: Mettre en avant la caution d'un avocat, quand bien même spécialisé dans le tir, n'est pas un totem d'immunité... surtout sur certains retours que l'on a publiquement:

Oui, expliquez-nous, cher maitre, comment aller sur un stand privé avec son arme même si c'est illégal ? 😋

 

2ème CONSTAT DU BLOG: Qui suis-je pour oser secouer le cocotier des pratiques de tir de défense ?

Je ne suis pas un ancien des forces spéciales. Je ne suis pas instructeur de tir. Je n'ai pas le niveau 1-2-3-4 pour le tir au pistolet. Mais il y a une différence entre savoir tirer dans une cible (que je ne maitrise pas), et le cadre légal du tir professionnel, du moins dans le cadre de la formation professionnelle (que je maitrise un minima)

J'écris mes articles en fonction de mes humeurs, des sujets qui me passionne à l'instant, et forcément de ce que je découvre dans ma vie professionnelle au gré de mes missions, qui à donc une répercussion sur le blog: qu'en c'est injuste, je m'indigne. qu'en c'est contraires aux intérêts de ma profession (sécurité privée), je m'indigne. Donc quand j'exerce dans le domaine du tir professionnel pour les agents de sécurité, cela en découle forcément des articles (Il faut bien que je trouve de l'inspiration !), sans compter que c'est un sujet MAJEUR pour notre profession.

La tenue de ce blog ne me permet pas d'en vivre. Je le fais par passion et amour du métier. Si demain, tous mes lecteurs souhaiteraient financer les informations de ce blog ... j'arrêterais de travailler en sécurité privée et faire ainsi taire de pseudo conflits d'intérêts. Du coup en attendant que les milliers d'âmes charitables qui lisent mon blog financent ma passion,  je travaille ... (roulement de tambour) dans la sécurité privée !

Donc oui je fais du consulting, de la formation en organisme ou lycée professionnel et de l'expertise pour plusieurs sociétés (notamment dans le cadre de l'armement en sécurité privée) et je gère de près ou de loin certaines sociétés de sécurité (opérationnel) ou de formation. Je fais même encore du terrain ! 

Je parle certaine fois des sociétés avec qui je travail, car je trouve que c'est une actualité intéressante pour le monde de la sécurité privée. Je n'ai jamais fait de "publi-reportage": Quand l'actu est intéressante, QUELQUE SOIT LA SOCIETE, je diffuse. Et oui le tir, les ASR en France... c'est une actualité majeure dans notre profession, tout comme le vote de la loi sur la sécurité globale.

Je n'ai jamais fait de publicité ou mise en avant mes sociétés via ce blog. Je me le suis interdit: Sauf si c'est lié à une actualité majeure et de portée nationale.

Le "milieu" de la sécurité privée, ainsi que le CNAPS me connaissent et sont au courant de qui je suis, et avec qui je travaille.

Pourquoi ne pas rendre public le blogueur ?

1. Pour ma liberté de parole (j'ai parfois des prises de positions ou d'indignation qui serait contraire à mes intérêts privés : Je vous rappelle que ce blog ne me permet pas d'en vivre).

2. Car pour vivre heureux vivons cachés: cela évite à des psychopathes ou des personnes anciens militaires ou policier de me mettre la "pression" suite à des articles de ma part qui ne leur sont pas "favorables".

3. Et enfin cela est actuellement mon choix, et j'aimerais qu'il soit respecté.

Après, je ne suis pas un agent secret et je divulgue très souvent ma véritable identité à de très nombreuses personnes, notamment des journalistes ou à des personnes que j'ai en formation ou lors de réunions !

Je ne cache pas mon identité sur le net, et une simple recherche permet de m'identifier... avec un peu de persévérance. 

Cela me permet-il de diffamer ou d'écrire des fausses informations ? NON.
La plateforme qui héberge mon blog est situé en France, et n'importe qui qui se sentiraient léser par mes écrits peut saisir la justice ou me demander un "droit de réponse" que je publierais avec joie.

 

3ème CONSTAT DU BLOG: le retour d'expérience ...

J'ai critiqué dans ce blog:

- Les plus grandes organisations patronales en sécurité
- Des dizaines des plus grandes sociétés de sécurité
- Le CNAPS
- Alain Bauer et d'autres personnes qui sont maintenant très bien placés
- L'état
- De grandes enseignes commerciales
- Des syndicats de salariés
- La communauté Juive

et j'en passe !

Et devinez LES SEULS pour qui j'ai reçu des menaces directes et des intimidations qui me touche personnellement ? UN SPECIALISTE DU TIR DE DEFENSE !! Ancien militaire de surcroit. 

 

Il y a, de ce fait, une grande nébuleuse autour des formations au tir de défense, une véritable mafia, qui n'hésite pas à intimider ni à utiliser des pratiques de barbouze ! Le fait que je veuille rester anonyme ne me protège absolument pas de la justice ou du "droit de réponse" imposé par la loi.

Utiliser un site "tiers" pour éviter de "remonter" à la personne qui écrit des saloperies ... ça c'est de la barbouzerie. Pas d'avoir la volonté de rester anonyme sur une plateforme de blog (et qui reste responsable pénalement de ses écrits !).

 

Je raconte des bêtises ? Corrigez-moi.
Je raconte des mensonges ? Poursuivez-moi.

 

Tag(s) : #actusecu
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :