APPLI POUR LES PROS

SECURI+

 

> A NE PAS RATER !

SECURI+

 

Publié par 83-629

Il n’a pas eu besoin de pass sanitaire pour finir en garde à vue. Vendredi 27 août 2021, un homme a violemment agressé le vigile d’une piscine de Dunkerque (Nord) qui lui a refusé l’entrée faute de pass sanitaire. Il s’en est ensuite pris aux policiers venus l’interpeller.

Pas de pass, il est refoulé de la piscine
D’après une source judiciaire, tout démarre peu avant 17h vendredi, à la piscine Paul-Asseman de Dunkerque. L’agent à l’accueil de la piscine demande son pass sanitaire à l’individu qui n’est pas en mesure de le présenter. Mécontent d’être refoulé, il agresse donc l'agent de sécurité. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nicolas 16/09/2021 08:25

A quand une grève de tous les agents de sécurité? dans toute la France? on nous impose la vaccination et en plus de ça de contrôler des pass sanitaire alors que ça relève du médical on se fait agréés, pas armés ( gazeuse ou matraque). Pas étonnant que nous sommes mal payé on se laisse faire ! On nous prend en plus de ça pour des cons.

Patrick66 01/09/2021 12:53

Au CNAPS y a que des guignols

Patrick66 01/09/2021 12:52

Boulot a risque pour 1100 euros net c'est pas notre travail les interpellations la police est payé pour sa nous n'avons droit a aucune arme ou gaz lacrimo ou matraque télescopique pour nous défendre une honte je suis témoin je fait le 17 et demerdez vous quand on intervient et blesse yn agresseur nous sommes suspendu carte pro annulé j'ai un ami a qui c'est arrivée en se défendant plus de carte pro , et ll travaille quand même la nuit au black il a une famille a nourrir et je lui donne raison

Patrick66 01/09/2021 12:46

Desoler mais pour les salaires qte nous avons ,c'est une honte de se faire agresser 1100 euros mensuel moi je laisse passer les patrons de ste de sécurité eux se remplissent les poches en escroquant le personnel comme les clients et que dire du CNAPS dont certains vendent pour 1200 euros des cartes professionnelles et quand on signale des travailleurs aux black les agents controleurs du CNAPS se font payes un bon resto et sa passe a la trappe les agents de sécurisé ne sont pas reconnue pour leir travail ninpar le client ni par leur employeur et encore moins par le CNAPS