La Cité de l’architecture et du patrimoine reste fermée, le mouvement de grève sur ce site, qui dure depuis plus d'une semaine, se poursuit. Les agents, qui ont été repris récemment par la société KORPORATE, dénoncent des intimidations et pratiques de management.

« Les agents se sont mis en grève pour dire stop aux intimidations qu’ils subissent depuis la reprise du marché par la société Korporate » informe Soltana RABHI HADDADI du SNEPS-CFTC. 

« Notre employeur ne respecte pas les délais de prévenance pour nos plannings, c’est pourtant dans notre convention collective », poursuit la représentante SNEPS-CFTC.

« Et au-delà de ça, ils veulent mettre des agents repris ailleurs, les retirer de ce site alors que certains y exercent depuis des années et des années ».


Le mouvement dure depuis une semaine et la Cité de l’architecture et du patrimoine reste fermée. 
Les agents grévistes dénoncent des pratiques d’un autre temps et un management agressif. Les agents revendiquent :
- Leur maintien sur le site de la Cité
- La suppression de la clause de mobilité et l’arrêt des intimidations des salariés repris. 
- Le maintien des plannings et des rythmes de travail, sans pause méridienne non rémunérée
- Le respect des postes et des contrats de travail. 
- Des plannings prévisionnels à temps plein (avec les évènementiels hors planning)
- Le respect de la convention collective de la branche prévention et sécurité sur les délais de prévenance ainsi que le paiement des vacations données hors délai de prévenance. 
- La fourniture d’uniformes neufs et adaptés. 

Tag(s) : #actusecu

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :