, 22 sept. 2023

Les agents de sécurité d'origine étrangère seront naturalisés plus vite [COVID-19]


  •   1 min de lecture

Table of content

Les étrangers en première ligne seront naturalisés plus vite, annonce Marlène Schiappa.

La ministre Marlène Schiappa annonce la sortie d’une circulaire, ce mardi 15 septembre. Le délai de « stage » en France va être ramené de 5 ans à 2 ans.

« Ils ont joué un rôle décisif. Je parle de ceux qu’on applaudissait chaque soir à 20 h, qui ont activement participé à l’effort national »

Les dossiers déjà en cours pourront voir leur traitement accéléré et facilité. « Agents de sécurité, soignants, éboueurs, aussi ceux qui ont gardé les enfants… Je considère que ces personnes ont montré leur attachement à la nation »,

La circulaire prévoit aussi que la notion de « services rendus importants » pourra être utilisée pour réduire la durée de stage, c’est-à-dire la durée minimale de résidence en France exigée, à deux ans, au lieu de 5 ans. Les préfets sont aussi tenus de marquer le coup en donnant à cette démarche « une solennité particulière avec la tenue de manifestations spécifiques ».

Concrètement, « pour les dossiers de naturalisation […] la notion de ‘services rendus importants’ pourra être utilisée pour réduire la durée de stage, c’est-à-dire la durée minimale de résidence en France exigée, à deux ans, au lieu de cinq dans le droit commun ».

 

régularisations de sans-papiers ?

Ce n’est absolument pas une “régularisation” massive de “sans-papiers”. C’est simplement une accélération de la naturalisation de ressortissants étrangers, légalement établi en france.

Articles Similaires

Politique de confidentialité Politique relative aux Cookies Conditions Générales